10 moyens de rompre son isolement quand on est entrepreneur - Level-Up

10 moyens de rompre son isolement quand on est entrepreneur

par | 28 juillet 2022 | Entreprendre

Être entrepreneur, c’est être le seul maître à bord. De quoi satisfaire sa soif de liberté. Mais la solitude peut vite devenir un poids et un frein au développement de son business. Être seul.e aux commandes ne veut pas dire être isolé.e. Surtout pas ! Voici 10 façons de rompre l’isolement de l’entrepreneur.e.

1. Trouver un binôme business

Pour rompre l’isolement et t’aider à la fois à combattre la procrastination et à retrouver ta motivation quand tu en as besoin, tu peux former un binôme avec un autre entrepreneur qui en est à peu près au même stade de développement que toi, pour que la relation soit équilibrée.

Programmez des échanges courts mais réguliers – 30 minutes par semaine par exemple – avec un but clair pour vos sessions de travail : fixer vos objectifs du mois, brainstormer pour débloquer une situation qui te pose question, s’engager sur ses actions de la semaine …

2. Intégrer un réseau d’affaires

Il existe de nombreux réseaux business locaux ou d’envergure nationale. Choisis au moins un réseau, celui dans lequel se trouvent tes clients et qui correspond à tes valeurs. Attention à ne pas rejoindre trop de réseaux car tu seras vite limité.e par le temps.

L’objectif est d’étoffer ton carnet d’adresses, de donner de la visibilité à tes services, de susciter des recommandations, de trouver des clients ou des partenaires.

C’est aussi l’occasion d’échanger avec d’autres entrepreneurs et de pratiquer ton pitch de présentation. Tu seras ensuite d’autant plus à l’aise avec tes prospects pour présenter ton offre.

3. Travailler dans des espaces de coworking

Tu peux rompre ton isolement en optant pour l’espace de coworking plutôt que de rester seul.e chez toi.
Au mois, à la semaine ou à la journée, en bureau individuel ou en open space, les espaces de coworking proposent tout un panel de solutions s’adaptant aux besoins et au porte-monnaie.

Tu y rencontreras d’autres entrepreneur.es, te feras connaître et retrouveras un cadre de travail.

4. Intégrer un mastermind business

Un mastermind est un petit groupe composé de 5 à 10 entrepreneurs, animé généralement par un coach business. Son objectif est d’aider les participants à dépasser leurs freins et limites, à trouver des réponses à leurs problématiques.
Cette approche collaborative se développe de plus en plus en s’appuyant sur les principes du codéveloppement.

5. S’entourer d’experts

Quand on est entrepreneur, on a forcément, à un moment ou un autre, un doute sur sa stratégie. D’accord, il faut passer à l’action, mais avec un but précis.
Pour ma part, même si je suis coach moi-même, je continue à être coachée car on est souvent moins clairvoyant pour soi que pour les autres.
Il est aussi nécessaire de s’entourer des meilleurs spécialistes et experts tout simplement parce qu’on ne pas tout savoir sur tout.

6. Travailler avec des prestataires

Quand on est solo-entrepreneur.e, on peut se sentir seul.e au sens propre du terme. Travailler avec des prestataires, assistante ou chargé de com externalisés, webmaster par exemple, permet de rompre son isolement. Tu délègues ce faisant une partie de tes activités pour te concentrer sur la stratégie et ton expertise.
Former une petite équipe permet aussi de clarifier les objectifs, de mettre en place des process et des structures pour améliorer son efficacité.

7. Réseauter sur LinkedIn

LinkedIn est mon réseau de prédilection. Il me permet de me rendre visible et de prospecter mais aussi de prendre des contacts et de réseauter. Ce réseau professionnel propose différents moyens d’élargir son carnet d’adresse via la messagerie et les groupes privés.

8. Rejoindre une couveuse, un incubateur ou une pépinière

Je t’invite à te tourner vers la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) pour connaître les structures du type couveuse, pépinière ou incubateur.

La couveuse d’entreprise ne propose pas un hébergement physique mais un hébergement juridique en mettant à disposition un numéro de SIREN. Cette formule propose néanmoins des formations et accompagnements qui permettent de ne pas développer son projet seul.

L’incubateur et la pépinière proposent un hébergement physique à destination des entrepreneurs jusqu’à 3 ans après l’immatriculation. Ils permettent des rencontres de pairs ou d’experts, d’autres entrepreneurs et proposent des services de conseil et de suivi.

9. Avoir un mentor

D’autres ont déjà franchi les mêmes étapes avant nous. Pourquoi se priver de leur expérience ? Tu peux ainsi trouver un mentor qui sera prêt à t’accompagner sur ton propre chemin. Il pourra te fournir de précieux conseils, te donner des feed-backs, te mettre en relation avec des personnes influentes et partager son carnet d’adresse.

10. Embaucher des collaborateurs

On n’embauche généralement pas de suite quand on se lance dans l’entrepreneuriat. Mais quand l’activité se développe, il est judicieux de penser à étoffer l’équipe pour ne pas limiter l’expansion de l’entreprise.

C’est un pas supplémentaire après le travail avec des prestataires, nécessitant plus encore de structurer ses activités afin d’affiner sa stratégie.

Pour compléter ta lecture tu peux aussi consulter mon article Entrepreneur : pourquoi s’entourer pour réussir.

Si toi aussi tu ressens le besoin de t’entourer de nouvelles personnes pour faire progresser ton business, rencontrons-nous lors d’une session stratégique gratuite. Tu peux prendre ton rendez-vous ici

Prenons rendez-vous

Si tu veux mettre en place une stratégie marketing efficace et qui a du sens pour toi, je t’invite à prendre rendez-vous pour un call stratégique.
Nous verrons tes prochaines étapes pour développer ton business.

Tu aimeras aussi…

Réserve ta session stratégique offerte

Si tu veux mettre en place une stratégie marketing efficace et qui a du sens pour toi, je t’invite à prendre rendez-vous pour un call stratégique.
Nous verrons tes prochaines étapes pour développer ton business.